Ben Arfa : “Si je change, je me tue”

Hatem Ben Arfa n’en finit plus de faire parler de lui. Après avoir publié une vidéo dans laquelle il se confie maladroitement sur sa situation au Paris Saint Germain, le milieu de terrain français s’est confié sur le football actuel dans les colonnes du magazine France Football aux côtés d’une ancienne gloire du club de la capitale, Mustapha Dahleb. Visiblement, il en avait lourd sur le cœur. Il déclare : “Beaucoup d’entraîneurs sont persuadés d’inventer le football sous prétexte qu’ils cherchent et trouvent le système pour bloquer l’adversaire. Mais ce n’est pas ça l’essence du foot. Les Mourinho, les Simeone… C’est l’antithèse de Cruyff et de sa liberté. […] Je n’ai plus le plaisir de regarder des matchs. Même en L1, on tue le foot”. Et d’ajouter : “Moi, je veux bien mourir pour faire passer le plaisir et l’émotion dans les tribunes. Je ne changerai pas. Parce que si je change, je me tue”. Enfin, Hatem Ben Arfa réaffirme son amour pour le PSG, un énième appel du pied à son entraîneur Unai Emery afin d’obtenir davantage de temps de jeu. “Je suis venu ici parce que j’aime ce club, parce que je sais qu’il a les moyens d’aller chercher la Ligue des champions, parce qu’on peut prendre du plaisir sur le terrain et en donne aux gens dans les tribunes. S’il n’y a pas de plaisir, on ne verra jamais la Ligue des champions”. Plus de plaisir et de temps de jeu, telle est la devise de Ben Arfa.

Leave a Reply